leptine douleurs

La leptine liée à la douleur

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

La leptine pourrait contribuer à la douleur chez les personnes atteintes de fibromyalgie, selon une étude publiée dans Journal of Women’s Health.

La leptine est une hormone naturelle déjà connue pour son effet de blocage de la faim, exercé sur l’hypothalamus, une zone du cerveau qui contrôle la prise alimentaire. La leptine est produite dans les cellules adipeuses, elle informe le cerveau de l’état métabolique. Ainsi, une absence de leptine ou de récepteur entraîne hyperphagie et obésité. La leptine a donc été déjà envisagé, par de nombreuses études comme une cible de choix de nouvelles thérapies contre l’obésité, cependant d’autres études ont documenté sa capacité à traverser la barrière hémato-encéphalique et à affecter les cellules nerveuses, causant de la douleur et la fatigue. C’est la théorie de cette équipe de l’université de Birmingham (Alabama) qui suggère que dans la fibromyalgie l’hormone affecte la microglie, un ensemble de cellules immunitaires censées protéger nos neurones.

Ainsi, la leptine pourrait être un moteur majeur de la douleur physique, selon cette nouvelle étude qui a évalué ses niveaux chez des patientes atteintes de fibromyalgie et des participantes en bonne santé. Ces conclusions contribuent à mieux comprendre les processus sous-jacents de la signalisation de la douleur dans la fibromyalgie et pourrait conduire à de meilleurs traitements de ce symptôme

Younger Jarred de l’Université de l’Alabama à Birmingham (UAB) et ses collègues rapportent deux études examinant l’association entre la leptine et la douleur. […]


Lire la suite sur : Fibromyalgie Magazine N°4

Fibromyalgie Magazine 4 - Couv

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + 2 =