lego-628574_1920

La nano-technologie, un espoir pour la fibromyalgie ?

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

Des chercheurs de l’Institut de l’Université de Kyoto de l’ICEMS (Institute for Integrated Cell-Material Sciences) au Japon, ont récemment présenté une nouvelle technique apportant un potentiel intérêt thérapeutique pour la gestion de la douleur.

L’étude a été publiée récemment dans la revue Angewandte Chemie International Edition et est intitulé «Thermosensitive Ion Channel Activation in Single Neuronal Cells by Using Surface-Engineered Plasmonic Nanoparticles. La Nanotechnologie correspond à la manipulation de la matière à l’échelle moléculaire. Elle a permis des avancées significatives dans le diagnostic et le traitement médical.

Le contrôle des fonctions cellulaires utilisant des nanomatériaux photosensibles externes a un énorme potentiel pour le développement des technologies d’ingénierie cellulaire et certaines thérapies.

Les nanorods peuvent absorber la lumière dans une région proche de l’infrarouge générant de la chaleur.

Les chercheurs ont développé une technique sur laquelle les nanorods sont utilisées pour cibler des récepteurs de la douleur. Ils ont recouvert les nanorods par des protéines capables de transporter la graisse dans le corps (les lipoprotéines). Ces nanorods sont capables de se lier efficacement à des membranes de cellules neuronales contenant un récepteur de la douleur thermosensible appelé TRPV1…

Pour en savoir plus :


maquette 1ere_webzine fibro maquette 1erejpg_Page1 Fibromyalgie Magazine N°1


2 Comments

  • Castagne Nathalie dit :

    Cela fait un an et demi que je ne peux plus travailler à cause de la fatigue, douleurs osseuses ou musculaires, baisse de la vue. J ai fait plein d examens au chu de purpan qui me diagnostique lamaladie des jambes sans repos. J aieu plusieurs traitements sns succes. J ai revu neurologue, et dois revoir rhuatologue. J ai presque ts les symtomes de la fibromalgie excepté les cephales donc le medecin de la secu ne veut pas me mettre en invalidite tant que le diagnostic final n est pas posé et les medecins hesitent a affirmer ce diagnostic. Vers qui dois je me tourner ? Connaissez vous d autres medecins vers les hautes pyrénéens ou autre. Je souffre trop et on me demande de X reprendre mon travail en mars. Je travaille dans une station de ski et jene supporte pas le froid. Es membres s engourdissent et je ne les sens plus. Comment vais je faire !

    • Barrere Josée dit :

      Bonjour,
      J’ai été diagnostiquée en 2004 et je n’ai jamais eu de céphalées. Tous les symptômes ne sont pas obligatoires. Par contre j’ai tous les autres..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 + 3 =