speed-1249610

Faire face aux problèmes de conduite lorsqu’on est atteint de fibromyalgie

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

 

Les personnes atteintes de fibromyalgie ne peuvent pas marcher, conduire ou faire du vélo longtemps sans douleur. La conduite automobile exige que la personne de s’asseoir dans une position fixe qui peut aggraver les douleurs et la fatigue.

Les transports sont souvent liés à de l’appréhension pour biens des raisons.

Notre mauvaise qualité de sommeil et nos fréquentes insomnies associées à la fibromyalgie peuvent être dangereux pour les conducteurs.

Souvent nous perdons le fil sur la route, on oublie parfois où on était ou où on se rendait.

La conduite nous est douloureuse de part les mouvements imposés sur nos jambes et bras et sur sa stature imposée : rester assis trop longtemps ankylose notre corps. La conduite avec une fibromyalgie s’empire avec les douleurs aux mains. Combien d’entre nous ne tiennent plus leur volant à 10h10 mais 18h30 !

D’autres facteurs jouent un rôle problématique de la conduite :

 

La sensibilité au bruit

Les patients atteints de fibromyalgie éprouvent une sensibilité élevée au bruit, à la lumière, au toucher, à l’odeur et à la température. Tous ces facteurs jouent un rôle dans l’augmentation de nos douleurs, nausées, étourdissements et peuvent causer des maux de tête accentuant notre fatigue.

 

Distraction

La distraction est une arme qui peut entraîner des accidents. Le moindre bruit inhabituel peut focaliser notre esprit et réduire notre attention sur la route que l’on devait choisir.

 

Brouillard cérébral ou fibrofog

Le Brouillard du cerveau ou fibrofog est un des troubles cognitifs liés à la fibromyalgie, il peut rendre difficile une attention totale à la route. Le fibromyalgique est dans un état abstrait qui peut lui faire perdre son chemin y compris sur une route qu’il utilise régulièrement et rendre la conduite dangereuse. Dans cet état, il est également parfois difficile de gérer plusieurs informations en même temps.
Problèmes de vision

La fibromyalgie affecte le système nerveux et peut affecter sa vision aussi. La plupart de ces problèmes se déclenche souvent la nuit en conduisant dans l’obscurité. Les fibromyalgiques sentent parfois leurs yeux douloureux juste en voyant les panneaux routiers et en croisant les feux de croisement des autres véhicules.

 

Douleur aux jambes

Assis pendant de longues périodes de conduite peut exacerber et déclencher des douleurs aux jambes et aux pieds.

 

 

Solutions proposées

[…]

Découvrir Fibromyalgie Magazine
Commandez le magazine
couv ext

7 Comments

  • Bonjour oui pour moi j’ai souvent des pertes de mémoire quand je conduit je me trompe quand je passe les vitesses, exp: je suis en 5eme et je repasse en 3 eme ou autre, je conduit très souvent juste Avec la main gauche à 9h et l’autre je laisse pendre mon Bras, j’ai i mal aux yeux quand je croise une voiture la nuit mes yeux sont attirés vers la lumière, je bouge souvent car je peux pas rester longtemps en même place, jai peur quand je croise un camion je ralentis jusqu’à au moin 30 à l’heure, et puis j’en ai beaucoup comme ça encore. Bonne journée .

  • PELLICOT dit :

    En cas d’incapacité totale, il est évidemment et de la responsabilité de chacun d’éviter de conduire un véhicule. Pour ma part heureusement que le trajet maison-travail n’est qu’a 10 mn. Je garde au moins un peu d’autonomie. Si besoin j’avise. Faire appel à des amis, un voisin, un collègue de travail. Je refuse de faire tous déplacements supérieur à 30mn pour mon cas. Lorsqu’on est fibromialgique on finit par connaître ses limites il faut apprendre à les écouter. Surtout pas interdire la conduite c’est encore plus se couper du monde exterieur. La prudence cela concerne tous les malades ainsi que d’ autres pathologies.

  • LABRE NICOLE dit :

    je rencontre la quasi totalité de ces problèmes et je gère mes petits déplacements en fonction de mon aptitude, fini les grands déplacements

  • Samcro dit :

    J’ai 60 ans, je suis fibromyalgique depuis 23 ans, je ne peux plus conduire depuis 7 mois environ, j’ai trop mal, trop peur, je me suis rendu compte que je suis un danger au volant. C’est min fils aîné

  • Mielot Laure dit :

    Bonjour, rencontrant des problemes pour passer mes vitesses et debrayer, j ai choisi de vendre ma voiture et d acheter une voiture automatique. Je vois assure que je reprends plaisir a conduire . Plus besoin de ce concentrer sur le changement de vitesses et debrayer, ce qui fait que je suis pmus concentrer a regarder ma route
    Si vous le pouvez , je vois le conseil.

  • Meyniel dit :

    J ai aussi choisi s prendre au automatique et ç est super moins de fatigue, pas de pédales pas de vitesses.
    Extra je recommande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + 8 =