Reconversion professionnelle

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

Au fur et à mesure de l’apparition des symptômes de la fibromyalgie mais surtout des douleurs, beaucoup d’entre vous se sont vus malheureusement devoir renoncer à exercer votre emploi, voire même avez été déclaré inapte à votre poste ?

Et si vous profitiez de cette inaptitude à votre poste pour rebondir et vous réorienter professionnellement vers une autre voie ?

Certes, il est très difficile de se rendre compte qu’à cause de cette maladie, nous ne pouvons plus effectuer ce que l’on faisait autrefois. Mais face à tout problème, le meilleur moyen d’avancer est de s’adapter. Et lorsque l’on est encore en âge de travailler, trouver un emploi avec des tâches plus faciles à réaliser (physiquement et/ou mentalement), et avec des horaires plus adéquats à notre état, peut être une solution pour envisager un avenir meilleur.

Dans mon cas, j’ai eu la chance de conserver mon emploi de comptable bancaire en réaménageant mes horaires en fonction de mon état de santé, mais ce n’est pas le cas de tous…

J’ai rencontré Adrien POUCLET le 12 mai dernier au rassemblement de Paris pour la journée mondiale de la Fibromyalgie. Au cours de cet été, je l’ai aidé dans ses démarches pour trouver un Centre de réadaptation professionnelle afin d’effectuer une pré-orientation professionnelle. Nous nous sommes dit que son parcours pourrait vous aider. Mais avant de vous le présenter, voilà les démarches à effectuer :

Vous avez été déclaré inapte à votre poste, que faire ?

Tout d’abord, si cela n’a pas déjà été fait, il faut envoyer le formulaire CERFA accompagné d’un certain nombre de documents à la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) de votre lieu de résidence, afin de demander une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH). Dans ce formulaire, dans la partie « projet de vie », vous pouvez dès lors exprimer vos besoins pour une réinsertion professionnelle, puis dans la partie « Demande relative au travail, à l’emploi et à l’orientation professionnelle » cocher la case « orientation », ou le faire ultérieurement via une deuxième demande, ce qu’a fait Adrien.

Une fois que la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées) vous a accordé votre RQTH ainsi que la décision quant à votre orientation qui débutera certainement par l’accord d’une pré-orientation, vous pourrez alors sélectionner, dans votre région ou sur toute la France, un Centre de réadaptation professionnelle (CRP) afin de l’effectuer, avec possibilité d’internat. Cette formation sera rémunérée et les frais d’hébergement seront pris en charge par la Sécurité Sociale, seuls les frais de restauration seront à votre charge. Vous pourrez trouver toutes les coordonnées de ces centres sur le site de la FAGERH (Fédération des centres de réadaptation pour personnes handicapées) :

www.fagerh.fr/

L’ensemble de ces centres proposent 200 formations professionnelles dans 14 secteurs d’activité.

Je tiens à préciser qu’Adrien, en tant que fonctionnaire territorial, a dû demander à son employeur une mise en disponibilité pour convenances personnelles pour pouvoir s’absenter afin de réaliser cette pré-orientation.

Pour obtenir d’autres aides techniques ou financières, comme par exemple pour la création de sa propre activité ou la reprise d’une société, vous pouvez contacter les organismes suivants :

  • Si vous travaillez dans le secteur privé, l’AGEFIPH (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) : www.agefiph.fr

  • Si vous travaillez dans le secteur public, le FIPHFP (Le fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) : http://www.fiphfp.fr

  • Le Service d’Appui au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés (SAMETH) du département de votre lieu de travail.

L’entrevue d’Adrien POUCLET :

Adrien, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour,

Je m’appelle Adrien POUCLET, j’ai 33 ans, et je vis à côté de Saint Gilles Croix de Vie en Vendée. Je suis entre autres bénévole à l’Association Fibromyalgie Vendée (A.F.V. – www.fibromyalgie85.fr) en tant que Responsable Communication.

Du côté professionnel, je suis fonctionnaire territorial à la région des Pays de la Loire depuis 2007, et plus précisément agent d’entretien polyvalent en lycée (technicien de surfaces, agent de plonge, agent de services).

Au travail, j’étais un homme dynamique, volontaire, très polyvalent ; on pouvait toujours compter sur moi. Mais la fibromyalgie a tout changé !

Les premiers signes de douleurs chroniques sont apparus après la séparation d’avec mon ex conjointe en fin d’année 2014. Mon médecin traitant a alors été contraint de me mettre en arrêt maladie. Il m’a fallu une très longue période de rdv médicaux pour affiner le diagnostic, au total 19 mois !

La fibromyalgie m’a été annoncée officiellement le 1er juillet 2016 par le Dr Gilles MALTAZARINE au Centre anti-douleur de la Clinique Bretéché.

Un temps d’acceptation de la maladie et pour faire le deuil de mon métier a été nécessaire. Mais je n’ai pas renoncé à travailler !

Qu’as-tu fait alors ? Quelles ont été tes démarches ?

J’ai donc dû choisir un nouveau métier plus adapté à mon état. Plusieurs métiers m’intéressaient : agent d’accueil, agent administratif ou ambassadeur de tri.

Pour essayer d’avoir une formation en vue d’une reconversion professionnelle, j’ai engagé à l’aide de mon syndicat un vrai bras de fer avec mon employeur. Mais à ce jour, aucune réponse à mes demandes ni au demandes de rendez-vous !

Pendant ce temps, j’ai déposé une première demande de dossier à la M.D.P.H. La commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (C.D.A.P.H) m’a accordé une Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé (R.Q.T.H).

Au mois de mai 2017, je leur ai fait une deuxième demande pour obtenir une orientation professionnelle.

Le 11 juillet 2017, j’ai enfin eu une réponse positive pour une pré-orientation en centre de réadaptation professionnelle (C.R.P). C’est toujours une victoire de me voir accorder une période de trois mois pour faire le point sur mon projet professionnel !

Qu’est-ce que la pré-orientation plus exactement ?

La pré-orientation, est une formation rémunérée, qui consiste en un bilan de compétences. Elle se fait en plusieurs étapes pour établir un projet professionnel adapté au handicap :

  • Une phase préliminaire qui permet sur base d’exercices de mieux se connaître (qualités, défauts, image de soi).

  • Une phase d’investigation servant à sélectionner un ou plusieurs métiers en fonction des compétences, des capacités physiques, des goûts et des loisirs.

  • Une phase de recherche de stage après avoir retravaillé le C.V. et la lettre de motivation.

  • Un stage de 3 semaines minimum en entreprise ou collectivité.

  • Une phase de bilan de la pré-orientation pour définir le(s) projet(s) retenu(s), orienter vers une formation appropriée ou vers une recherche directe d’emploi.

Comment s’est passée ta formation ?

J’ai choisi le C.R.P. de Sillery à Épinay-Sur-Orge dans le département de l’Essonne (91).

L’entrée au Centre s’est faite le 5 septembre 2017 pour une sortie le 24 novembre.

Cette pré-orientation m’a permis d’effectuer un stage de 5 semaines en collectivités territoriales, 3 semaines dans un lycée et 2 semaines en mairie, sur un poste d’agent d’accueil.

Cela a confirmé mon envie d’être agent d’accueil et administratif. Et ce projet a été validé par l’équipe pédagogique, le médecin et le psychologue du C.R.P. qui ont certifié qu’il n’y avait pas de contre-indications médicales à l’exercice de ce métier.

J’ai d’abord envisagé une sortie directe vers une recherche d’emploi, mais malgré une recherche active, cela s’est avéré non concluant.

Je me suis alors entretenu avec l’équipe pédagogique du Centre qui m’a conseillé de m’orienter vers une formation qualifiante dont on avait déjà discuté auparavant. C’est une formation d’Employé(e) Administratif(ve) et d’Accueil (EAA) de 13 mois rémunérée.

J’ai fait une pré-inscription au C.R.P. de Beauvoir à Évry, dans le même département que le 1er C.R.P., et c’est en attente de validation par la M.D.P.H. de Vendée. Une pré-visite de ce centre sera effectuée le 15 février.

Ce qui me rassure, c’est d’avoir un suivi, pendant une période de 6 mois minimum, par l’équipe du Centre où j’ai réalisé ma pré-orientation.

Qu’est-ce que tu en as retiré de cette expérience ?

Les démarches administratives, le nombre d’heures passées au téléphone pour essayer d’avoir les bonnes informations et d’essayer de me faire entendre de mon employeur ainsi que de la M.D.P.H. de la Vendée m’ont beaucoup fatigué physiquement et moralement, car on sait tous que ça augmente les douleurs de la fibromyalgie. Au total, ça m’a pris 11 mois entre mon premier dépôt de dossier à la M.D.P.H. pour obtenir ma R.Q.T.H. et mon entrée au C.R.P.

De plus, entre le diagnostic de fibromyalgie qui a été très long à établir, 19 mois, et cet arrêt maladie de bientôt trois ans, cela m’a beaucoup perturbé de ne plus être en état de travailler à mon âge. Faire le deuil de mon métier a été très difficile à vivre !

Ma première belle victoire, c’est l’accord pour la pré-orientation en C.R.P et c’est la première d’une longue liste de belles victoires !

OUI, il faut se battre pour avoir une reconversion professionnelle ; mais c’est pour des jours meilleurs, pour un avenir plus serein et une vie professionnelle plus adaptée à notre pathologie !

Et oui, pour ma part, je compte bien devenir agent d’accueil et administratif ! C’est un énorme défi pour moi de me relancer dans une formation, mais j’y arriverai, même à 33 ans et même dans mon état !

Je profite de cette entrevue pour remercier mes parents pour leur soutien inconditionnel et sans qui je n’en serai pas là aujourd’hui !

C’est notre victoire, la mienne et celle de mes parents, et on ne laissera pas la maladie gagner !!

Et si j’y suis arrivé, vous pouvez y arriver aussi !

Marisa DA SILVA & Adrien POUCLET

Sources :

http://www.mdph33.fr/l_orientation_en_centre_de_reeducation_et_de_pre_orientation.html

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34063

http://www.bilan-de-competences-professionnel.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + 9 =