scientific-2040795

La photothérapie pour combattre la douleur neuropathique ?

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

Des études récentes effectuées à l’Université de l’Institut des sciences biomédicales de São Paulo au Brésil ont aidé à élucider les mécanismes de l’effet de la thérapie au laser sur les douleurs neuropathiques.

La thérapie au laser a été testée dans différents modèles de neuropathie de rat, et les réponses comportementales furent améliorées» a déclaré le professeur Marucia Chacur, le chercheur principal. « L’un des effets bénéfiques observés est la récupération de la gaine de myéline»

La gaine de myéline est une couche lipidique qui recouvre l’axone et agit comme isolant électrique pour aider la propagation de l’influx nerveux.

Le traitement dans un modèle de la neuropathie diabétique, l’une des plus courantes complications chroniques et invalidantes du diabète a été testé. Le problème se produit lorsque la maladie est mal contrôlé. Des quantités excessives d’oxydation de la gaine de myéline, endommage la structure des nerfs périphériques. En plus de causer la douleur, ce processus dégénératif altère la communication entre les neurones et peut même conduire à l’amputation des membres inférieurs.

Pour induire un état analogue à un diabète de type 1, les chercheurs ont injecté chez des rats de la streptozotocine (STZ), un produit chimique qui détruit les cellules bêta productrices d’insuline du pancréas. Dans ce modèle, les animaux sont devenus diabétiques environ une semaine plus tard.

« Nous avons commencé le traitement au bout de 45 jours, lorsque l’état névropathique était bien établie et était devenue chronique », a déclaré Chacur. « Nous avons utilisé un laser 904-nanomètre, qui peuvent pénétrer profondément dans les tissus. »

Le degré de la douleur a été évaluée avant et après le début du traitement par des tests comportementaux.

« Nous prévoyons d’appliquer la technique à l’homme, nous avons donc utilisé des protocoles thérapeutiques similaires », a déclaré Chacur. « Nous avons initialement prévu dix séances de photothérapie appliquées à la cuisse tous les dix jours, chacunes d’une durée d’une minute, mais nous avons observé une amélioration peu après la quatrième session »  […]

Découvrir Fibromyalgie Magazine
Commandez le magazine

couv ext

One Comment

  • Thiry Chris dit :

    Très intéressant. Je souffre de névralgies glosso-pharyngiennes. Très douloureux. Je souhaite savoir si dans mon cas, ce traitement est envisageable ? Merci. Belle journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 + 6 =