fibromyalgie chez l'enfant

La Fibromyalgie chez l’enfant

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

Les recommandations de Carla, le rapport de l’Académie nationale de Médecine en France, proposent de mieux étudier le problème des formes infantiles du syndrome de fibromyalgie (FMS).

Cinq raisons principales justifient cette proposition :

– le JFMS est mal connu donc forcément sous-estimée. Ce syndrome mérite de par ses spécificités une mise au point détaillée.

– le pronostic du JMFS serait globalement favorable, quelles en sont les raisons ?

– mieux comprendre les formes familiales du JFMS permettrait à travers des études qui font actuellement défaut, de mieux appréhender la part de la génétique et de l’environnemental.

– les formes de passage à la FM adulte ne concernent qu’un faible pourcentage des JFMS, quelles en sont les facteurs prédictifs ?

– le petit nombre de publications consacrées au JFMS contraste avec la pléthore d’articles scientifiques sur le syndrome de la fibromyalgie adulte (AFMS).

Epidémiologie

La fibromyalgie (FM) est un motif non rare de consultation en rhumatologie pédiatrique.

Cependant, peu d’études épidémiologiques précisent la prévalence de ce syndrome souvent méconnu à cet âge. N’oublions pas qu’il y a 30 ans en France, la réalité du vécu douloureux de l’enfant n’était pas établie, que le recours systématique aux antalgiques y compris en période post-opératoire date de moins de 20 ans et que le syndrome de fibromyalgie (FM) adulte n’est reconnu que depuis 1992 par l’OMS…

Il apparaît important de nommer ce qui existe. Les données anciennes d’un registre américain des maladies rhumatologiques pédiatriques indiquent que le JFMS représentait 2.1% des diagnostics en 1996 et 7.65% en 1997.

La prévalence à l’âge adulte oscille entre 3 et 8% selon les pays pour les femmes et 2 à 1.4% chez l’homme.

Des études en Israël (4), au Mexique et en Finlande ont retrouvé dans ces pays une prévalence du JFMS de 2 à 6.2 % des enfants en âge de scolarité (9 à 15 ans).

Aux USA, 5 à 8% des hospitalisations en pédiatrie correspondent au
diagnostic de JFMS (85% jeunes filles ou adolescentes de 13 à 15 ans).

Formes cliniques

Aux vues de la littérature disparate, 2 formes cliniques de la fibromyalgie Juvénile (JFMS) sont à distinguer:

– la forme de l’enfant : Children FMS (CFMS)

– la forme de l’adolescent : TeenagersFMS (TFMS)

Pour certains, on peut également parler d’une forme Baby Girl FMS (BGFMS) le plus souvent dans le cadre de formes familiales (FFMS).

Parmi les formes juvéniles, Il faut également différencier la forme primaire (JPFMS) de la forme secondaire (JSFMS). L’important est d’insister sur la notion de diagnostic d’élimination et de son corollaire la nécessité de réaliser un bilan radiologique et biologique.

Découvrez la suite de l’article sur Fibromyalgie Magazine N°4

Fibromyalgie Magazine 4 - Couv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + 1 =