baby-19295_1280-light

Le sommeil des patients fibromyalgiques

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

 

Pour certains auteurs (Mc Farlane, M.Rizzi, H.Moldofski) l’intensité des  douleurs diffuses et les points douloureux d’examen seraient en lien avec à  la sévérité de la  dyssomnie (ensemble de troubles du sommeil). La correction des troubles du  rythme veille-sommeil des fibromyalgiques devrait être une priorité dans la prise en charge thérapeutique de ces patients.

Dès 1976, le Dr H.Moldofski, psychiatre canadien a démontré la possibilité de reproduire  des symptômes fibromyalgiques par des épreuves de privation du sommeil  chez  l’homme sain volontaire. Selon lui, les sujets fibromyalgiques ont un sommeil entrecoupé de nombreux micro-éveils et cette hypervigilance nocturne  cérébrale serait  destructrice  dans l’architecture du  sommeil  principalement  au niveau du sommeil lent profond  (stade 4 le stade réparateur).

Selon le Dr Moldofsky , ces anomalies ne sont pas dues à la douleur chronique mais en sont l’origine. Le sommeil n’a plus son rôle régénérateur.La fibromyalgie  serait une sorte de « rhumatisme du  sommeil ».

De nombreuses études polygraphiques ont démontré une altération du sommeil chez un patient atteint de fibromyalgie, une diminution de l’efficacité du sommeil, une augmentation du nombre d’éveils, une diminution du sommeil lent profond et surtout une activité alpha anormale en sommeil lent (véritable intrusion  de l’éveil dans le sommeil profond altérant la fonction restauratrice du sommeil) ainsi que des  complexes K-alpha (indices de la fragmentation du sommeil).

Par ailleurs, les patients fibromyalgiques peuvent présenter des supplémentaires nuisant au sommeil de qualité comme le syndrome d’apnées du sommeil et le syndrome des jambes sans repos.

Une récente étude canadienne publiée dans le Clinical Journal of Pain révèle que les fibromyalgiques se réveillent au moins 6 fois par nuit.

Un traitement rétablissant le sommeil pourrait soulager les patients souffrant de fibromyalgie.

D’autres chercheurs américains de l’Université de Californie à Berkeley aux États-Unis espèrent soulager la fibromyalgie en restaurant le sommeil des patients. Publiée dans le “Journal of Neurophysiology”, leur étude ouvre la voie à un traitement possible.

Selon les chercheurs, chez les patients atteints de fibromyalgie le sommeil profond est perturbé par des ondes cérébrales renvoyant à un état de veille les empêchant de dormir. Ce mécanisme serait à l’origine de leurs maux.

Un médicament connu pour améliorer le sommeil chez les patients atteints de fibromyalgie l’oxybate de sodium a vu son mécanisme étudié par les chercheurs.

Ces derniers ont constaté que ce médicament entraînait des modifications dans le thalamus ( une zone du cerveau régulant le sommeil, en restaurant la structure normale des ondes du sommeil profond). Ils ont plus précisément mis en lumière l’action de l’oxybate de sodium sur des canaux liés à un neurotransmetteur appelé GABA qui inhibe l’action  du système nerveux et joue un rôle sur le sommeil. Il serait donc possible de rétablir le sommeil des patients en ciblant spécifiquement ces voies de transmission neuronale dans le thalamus.Pour les scientifiques, cette découverte ouvre la voie à un traitement potentiel de la fibromyalgie.

Découvrez Fibromyalgie Magazine N°4

Fibromyalgie Magazine 4 - Couv

Traitement de l’insomnie : les nouvelles recommandations de l’American Collège of Physicians

L’American College of Physicians  a publié dans la revue Annals of Internal Medicine, des lignes directrices pour la gestion de l’insomnie chronique chez les adultes sur la base d’une analyse des études cliniques randomisées publiées depuis 2016.

Selon l’American College of Physicians, la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) doit être le traitement de première ligne pour les patients souffrant d’insomnie chronique .

La thérapie cognitivo-comportementale validée scientifiquement est une thérapie brève, qui vise à remplacer les idées négatives et les comportements inadaptés par des pensées et des réactions en adéquation avec la réalité .Les TCC sont des « thérapies actives » : le psychothérapeute échange avec le patient, le renseigne, lui propose des techniques, astuces… Parmi ces techniques figurent l’exposition (en imagination, thérapie par réalité virtuelle ou in vivo), la relaxation…

La TCC résoudrait ou atténuerait l’insomnie chronique chez 70 % à 80 % des personnes traitées, souvent sans médication.

Si la TCC seule est sans succès, l’American College of Physicians recommande que les médecins utilisent une approche de décision médicale partagée avec leurs patients décidant ensemble si un médicament doit être ajouté au traitement. Cela devrait inclure une discussion sur les bénéfices et les effets secondaires.

7 Comments

  • bonvallat dit :

    Merci c est tout a fait exact dans cas d ailleur je gene beaucoup mon mari dans son sommeil et une grosse impression que mon cerveau n est jamais en repos

  • claisse dit :

    Je souffre de fibromyalgie , j’en peux plus de ses douleurs et de ne plus dormir,de ses vertiges . tu te lèves le matin tu es fatiguée

  • Jocelyne dit :

    Il y a 13 ans maintenant que je suis diagnosticquėe comme fybromyalgique et c’est la 1ère fois que je lis un article aussi juste. Merci

  • Peillet dit :

    Fibromyalgie depuis 9 ans je 46 ans et me sens tellement fatiguée. Incomprise.obligéet de faire des choses quasi impossible pour ma fille de 10 ans.et croyais moi les douleurs je en ai parlé dessus la tête. Je deviens agressive voir méchante. A cause de ceux ki maple cinema .je baisse les bras et moi laisse partir je ne me bat plus.et exact à propos dun sommeil.

  • TANGUY dit :

    Diagnostiquée fibromyalgique depuis de très nombreuses années, je suis suivie au CHU de Grenoble où tous les patients souffrant de cette pathologie subissent une polysomnograhie pour dépister un syndrome d’apnée du sommeil. Comme dans la majorité des cas, elle s’est révelée positive et une apnée sévère a ainsi pu être mise en évidence. N’hésitez pas à demander ce dépistage car une fois appareillé on a un sommeil de bien meilleure qualité et on se lève bien moins fatigué !

  • damier dit :

    J ai était diagnostiquée fibromyalgique suite a une opération d hernie discale , j ai donc était reconnue handicapée a 80% et je suis en invalidité , j ai perdu le sommeil depuis 19 ans suite a la séparation du père de mes enfants , les médecins m ont toujours donner des somnifères , qui ne faisait pas grand chose , mais depuis que j ai cette fichue maladie je ne dors pratiquement plus , je suis toujours épuisée , et puis toutes ces douleurs qu il faut supporter H24 , je vit l enfer , si seulement on pouvais nous trouver quelque chose pour calmer déja les douleurs et puis aussi pour le sommeil je pense que ma vie serait le paradis !!!!!!

  • anne dit :

    M damier dit que suite a une opération on lui a dit moi hélas depuis plus de 2ans je crois que je le suis mais comme il on rien trouvée il on dit que j ai rien pourtant depuis que l on ma enlevé un rein j au des douleurs 24 sur 24 et je fait pour vivre normalement en me disant qui a pire que moi mais faut beaucoup de force mental pour supporter cela jour a près jour alors que on te dit que ce n ai rien et pourtant a me voir on dit ça va t bien puisque tu c encore faire cela et cela donc comme peu dont être sûr de ce que on a si les médecin eux même le savent pas :( avoir mal continuellement c pas une comédie c une réalité !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + 1 =