physiotherapy-567021_1280

Dossier – Fibromyalgie, le shiatsu peut-il nous aider ?

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

physiotherapy-567021_1280Qu’est ce que c’est le shiatsu ?

C’est une pratique thérapeutique qui trouve sa place dans l’approche non médicamenteuse du soin. Le shiatsu privilégie l’abord global du patient et s’inscrit dans une démarche de prévention pour un traitement envisagé à court, moyen et long terme visant à entretenir et d’améliorer le bien-être.

La pratique du shiatsu est complémentaire à tout autre soin et ne saurait se substituer à celle des médecins ou autres professionnels de santé.

Cet «Art de la Tonification» fait désormais partie du mode de vie et de la culture occidentale. Il est enseigné et pratiqué dans le monde entier. C’est une technique de massothérapie d’origine japonaise qui utilise le toucher pour ramener l’équilibre dans le corps. Inspiré de la Médecine traditionnelle chinoise, elle vise à rétablir la circulation de l’énergie vitale, le Qi, dans les zones du corps là où elle est soit en manque, soit en excès. Le shiatsu se pratique en exerçant une pression plus ou moins forte avec les pouces et les doigts, les paumes, les poings, les coudes, les genoux et les pieds, sur des points précis, situés le long des méridiens et régissant un organe ou une fonction spécifique.

Le shiatsu envisage la santé de l’être humain dans sa globalité : physique, psychique et mentale. Il se base sur la théorie de 2 pôles d’énergie : le Yin et le Yang. Selon la médecine chinoise, ces 2 pôles, reliés aux 5 éléments, animent et préservent toute forme de vie dans l’Univers. Le shiatsu ferait naître un sentiment de calme et de bien-être.

Le praticien effectue des pressions avec les doigts, plus particulièrement avec les pouces. Ces pressions sont effectuées sur des zones ou des trajets spécifiques situés le long des méridiens qui sont en liens avec l’ensemble de nos organes et de nos fonctions. Des étirements et mobilisations douces et progressives favorisent également une meilleure circulation de l’énergie. La séance est rythmée par la respiration.

Le principe du shiatsu est simple : procéder à plusieurs pressions avec les doigts le long des points d’énergie pour rééquilibrer l’harmonie corporelle. Sans effets secondaires, le Shiatsu contribue au traitement des affections. Il améliore la souplesse des tissus musculaires, facilite le fonctionnement du système nerveux ainsi que celui des glandes endocrines. Il stimule aussi la circulation du sang et de la lymphe, les défenses de l’organisme et nos systèmes d’autorégulation.

Le Shiatsu tente de prévenir par exemple: le stress, l’anxiété, la fatigue, la dépression, les difficultés respiratoires, les problèmes de circulation, les troubles de l’alimentation, du transit et de la digestion, les problèmes de dos, les dérèglements du sommeil, le tabagisme, la spasmophilie, les troubles hormonaux…

[…]

Lire la suite sur : Fibromyalgie Magazine N°5

couv fibromyalgie magazine 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + 7 =