pregnant-775028_960_720

Fibromyalgie – conseils pour la grossesse

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

Pour une femme qui souffre de fibromyalgie, la grossesse représente des défis et des questionnements supplémentaires.  Pour aborder la grossesse, il est préférable d’être dans la meilleure forme possible et préparer votre corps à recevoir ce petit être pendant 9 mois.

  • Il peut être nécessaire avant la grossesse d’adapter votre traitement médicamenteux (diminuer certains dosages, supprimer des molécules, trouver des substituts) afin qu’il n’y ait pas de risque (ou peu de risques) d’impact sur le fœtus, il est donc important d’en parler à votre médecin, pour faire les ajustements ensemble.
  • Eduquer votre entourage sur le possible impact de la grossesse (fatigue et douleurs) qui risque d’être plus important chez une personne atteinte de fibromyalgie. Il est indispensable que votre entourage comprenne et vous soutienne. La fatigue et la faiblesse peuvent être importantes lors des 1er et dernier trimestres.
  • Vous pourrez avoir besoin d’aide après l’accouchement, car il y a une phase d’adaptation en rentrant de la maternité, votre vie a changé, vous ne revenez pas seul. Il peut être difficile alors pour vous de récupérer de l’accouchement et de vous occuper de votre bébé dans le même temps.
  • Au sujet de l’allaitement, il faut que vous soyez flexible et réaliste, c’est un choix personnel que personne d’autre ne fera pour vous. Vous devrez tenir compte de votre capacité à gérer les réveils nocturnes, ainsi que la prise ou reprise de certains médicaments qui pourraient être contre-indiqués.

    Découvrir Fibromyalgie Magazine
    Commandez le magazine

    mag7

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 + 6 =