fibromyalgie pensées positives

Nos 60 000 pensées quotidiennes, en faire de véritables alliées !

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

« Ce que je pense, tout comme ce que je mange et dans quel contexte je vis, je le deviens. » 

Savez-vous que durant toutes nos journées, nous avons environ 60 000 pensées qui traversent notre esprit ? Cela est désormais un fait scientifiquement prouvé, durant chaque tranche de 24h de notre vie, nous avons autant de pensées qui nous traversent et seulement 20% d’entre elles sont des pensées conscientes, soit 80% qui sont de l’ordre de l’inconscience. Environ 95% d’entre elles sont en réalité des pensées répétitives, qui vont en quelque sorte être identiques à celles que nous avons eues la journée précédente.

Parmi les 60 000 pensées, un très grand nombre font référence à un aspect négatif de notre vie, de notre parcours, de jugement sur nous-même ou sur les autres etc…

Que faire de ces pensées négatives ?

En réalité, l’être humain a de profonde capacité d’adaptation de sa conscience. De manière concrète, nous avons toutes et tous, la possibilité de nous dire à nous même que nous n’avons pas menée une bonne réflexion, ou que nous n’avons pas réussi dans tel ou tel domaine. Nous sommes des athlètes de l’auto-sabotage, de l’auto-jugement ou bien encore de l’autodestruction. Si tel est possible, l’inverse est également envisageable et faisable.

Comment imaginez-vous qu’une personne confiante, sûre d’elle et de ce qu’elle entreprend arrive à la réussite au quotidien ? Vous allez certainement me répondre, qu’elle a de la chance ! Qu’elle a ce qu’il faut pour cela ! Mais je m’autoriserai à vous répondre, dans ce cas-là, en quoi cette personne est différente du reste du monde ? En quoi est-elle différente de vous ?

Certes, il est évident que nous sommes tous uniques. Mais, nous venons de le voir, nous sommes identiques sur le nombre de pensées !

Une pensée négative qui arrive dans la tête d’une personne confiante, elle est vite remplacée par son inverse, une pensée positive.

Une récente étude a déterminé que plus une personne pense de manière positive, davantage le niveau de bonheur et de réussite de cette personne est élevé.

Cette étude nous amène à nous poser la question suivante : Comment dois-je procéder pour éviter les pensées négatives et privilégier les pensées positives ? […]


Lire la suite sur : Fibromyalgie Magazine N°4

Fibromyalgie Magazine 4 - Couv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 + 6 =