Bernard christophe Lyme

Lyme – Bernard Christophe nous a quitté

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

Bernard christophe LymeBernard Christophe est décédé après avoir consacré tout une partie de sa vie a vouloir aider les malades de Lyme et comprendre la maladie.

Il avait été condamné pour avoir fabriqué et commercialisé hors du cadre réglementaire un remède à base d’huiles essentielles contre la maladie de Lyme, baptisé « Tic Tox », pour soulager les personnes victimes d’une borréliose de Lyme. Mais en janvier 2012, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ASNM) pense que le Tic Tox est présenté comme un médicament, qu’il n’y a pas d’autorisation de mise sur le marché et décide d’en interdire la vente. Bernard Christophe a du cesser son activité et se retrouve accusé d’exercice illégal de la pharmacie. Selon Maître Catherine Faivre, son conseil , « Bernard Christophe est convaincu d’avoir agi dans l’intérêt des malades. C’est un lanceur d’alerte qui a lourdement payé son engagement. L’ASNM se trompe quand elle assimile le Tic Tox à un médicament, il n’en a jamais été question, elle n’avait pas à en interdire sa consommation d’autant qu’en quinze années de commercialisation, aucune plainte n’a été déposée, aucune intoxication n’a été recensée. Aujourd’hui retraité, Bernard Christophe espère bien faire comprendre que la maladie de Lyme peut être une affection chronique et qu’il y a des alternatives aux antibiotiques. »

9 Comments

  • Lapierre Martine dit :

    Toutes mes sincères condoléances à la famille et aux proches.

  • MAILLIER dit :

    Sincères condoléances à sa famille.
    En France, la médecine du 21 ème siècle fait peur car avec la mafia de l’ordre des médecins et l’ordre des pharmaciens, à la botte des labos pharmaceutiques, on a l’impression qu’il est INTERDIT de guérir les malades mais plutôt, pour que les usines de poisons tournent à fond, d’entretenir la maladie. Ben oui, si on guérit les gens, il va y avoir du manque à gagner pour certains !!!

  • Arer edith dit :

    Un grand Monsieur qui va nous manquer, victime d’une injustice.

  • […] Bernard Christophe est décédé après avoir consacré tout une partie de sa vie a vouloir aider les malades de Lyme et comprendre la maladie. Il avait été condamné pour avoir fabriqué et commercialisé hors du cadre réglementaire un remède à base d’huiles essentielles contre la maladie de Lyme, baptisé  […]

  • yves de saint cyr dit :

    Adieu Bernard ton œuvre se poursuit je te dois beaucoup mais en lançant l’alerte sur les maladies vectorielles à tique c’est toute la médecine qui t’est redevable tu as secoué la torpeur médicale et ouvert l’accès aux soins pour d’innombrables malades. Ta récompense est au ciel maintenant et je te rends hommage pour ton courage avec toute mon affection à toi et ton épouse.
    yves

  • Christiane dit :

    Toutes mes condoléances à la famille de Mr CHRISTOPHE et particulièrement à son épouse .

    Entièrement d’accord avec Maillier,
    Tous pourris ! tout pour le fric sur le dos de l’humain !

  • DUMAS Chantal dit :

    Je suis abattue d’apprendre cette triste nouvelle. Inutile de pointer du doigt les coupables pour ce départ précipité…. Mes condoléances les plus sincères à son épouse au grand cœur avec qui j’avais eu la chance de m’entretenir il y a 4 ans environs, ainsi qu’à tous ses proches. Je partage pleinement vos larmes. Je remercie Bernard pour l’envoi de son protocole de santé, seule méthode adaptée ayant permis chez ma belle fille Laura de pouvoir éradiquer sa maladie de Lyme devenue chronique diagnostiquée tardivement qu’à l’âge de 11 ans. Bien sure, cette jeune fille a contracté la neuroborréliose par voie fœtale et nous ne sommes pas parvenus à en faire un cheval de course ; la maladie ayant laissée derrière elle des séquelles irréversibles. Mais le faite de l’avoir éradiqué, après un traitement assidu de 2 ans permet à cette enfant devenue adolescente d’avoir moins de complications et de douleurs aujourd’hui. Merci Bernard d’avoir toujours cru en la dignité et la vertu humaine. Dans nos cœurs nous restera, pour l’éternité tu demeureras. Merci…. Chantal DUMAS de la Drôme FRANCE

    • Schori-Wable Martine dit :

      Je te suis dans ton message Ma Chantal.
      Je suis triste d’apprendre cette nouvelle bouleversante , Moi atteinyz entre autres de Fibromylgie et qui n’ai pas eu la chance de pouvoir me procurer la Potion tant espérée de ce Monsieur
      Qu’il repose en Paix et Toutes Mes Condoléances à Sa Famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 + 4 =