green-2023982

La luminothérapie, un potentiel pour traiter la douleur chronique ?

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

 

L’étude des résultats, intitulée « longue durée des effets nociceptifs de lumière verte dans la douleur aiguë et chronique chez le rat », a été publié dans la revue Pain.

Les traitements pour la douleur chronique sont insuffisants, et de nouvelles options sont nécessaires. Une nouvelle approche non pharmaceutique est particulièrement attrayante.

« La douleur chronique est un problème grave qui afflige des millions de personnes de tous âges, »déclare Mohab Ibrahim, premier auteur de l’étude et professeur adjoint d’anesthésiologie et de pharmacologie à l’  Université de l’ Arizona.

« Les médecins de la douleur sont formés pour gérer la douleur chronique de plusieurs façons, y compris via des solutions médicamenteuses », « Les opioïdes, tout en ayant de nombreux avantages pour la gestion de la douleur, s’accompagnent d’effets secondaires graves. Nous avons besoin d’approches plus sûres, efficaces et abordables, utilisés conjointement avec nos outils actuels, pour gérer la douleur chronique ».

La luminothérapie est une approche non médicamenteuse proposée comme bénéfique dans certaines conditions médicales telles que la dépression. Mais elle n’a pas été explorée dans le traitement de la douleur.

Ibrahim et ses collègues ont examiné les effets d’une exposition à des LED vertes chez des rats souffrant de douleurs neuropathiques.

Un groupe de rats a été exposé à la lumière de la LED verte (huit heures par jour, longueur d’onde 525 nm), tandis que l’autre groupe a été exposé à la lumière ambiante et muni de lentilles de contact qui ont permis à la longueur d’onde du spectre vert de passer à travers.

En comparaison, un autre groupe de rats a été équipé avec des lentilles de contact opaques qui bloquaient la lumière verte dans leur système visuel. Ces rats n’ont pas bénéficié d’une exposition aux LED vertes.

Les rats recevant la lumière de la LED verte ont montré significativement une plus grande tolérance pour les stimulus thermique et tactile par rapport à des rats qui ne sont pas exposés à cette lumière. Il n’y avait pas d’effets secondaires.

« Bien que les résultats de la LED verte sont encore préliminaires, ils semblent très prometteurs pour gérer certains types de douleur chronique », a déclaré Ibrahim.

Les effets bénéfiques ont duré quatre jours.

« le mécanisme fonctionne mais reste un casse-tête », a déclaré Rajesh Khanna, professeur agrégé de pharmacologie et auteur principal de l’étude. « Les premières études montrent que la lumière verte augmente la circulation des niveaux d’opioïdes endogènes, ce qui peut expliquer les effets analgésiques » .

Les résultats indiquent que la lumière LED verte peut changer les niveaux de substances qui peuvent inhiber la douleur et peut-être réduire l’inflammation du système nerveux.

L’équipe mène actuellement un essai clinique utilisant la thérapie LED verte chez les personnes atteintes de fibromyalgie pour voir si ce type de luminothérapie peut soulager la douleur des participants lorsqu’ils sont utilisés seuls ou en combinaison avec des analgésiques à faible dose ou de la thérapie physique.

Source : « Long-lasting antinociceptive effects of green light in acute and chronic pain in rats » Revue Pain

Découvrir Fibromyalgie Magazine
Commandez le magazine
couv ext

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + 7 =