body-1869745_960_720

Jambes sans repos – les soulager naturellement

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

Le Syndrome des jambes sans repos est souvent associé à la fibromyalgie. Il peut être particulièrement handicapant dans la vie de tous les jours. C’est un trouble neurologique qui engendre un besoin impérieux de bouger les membres inférieurs dû à des fourmillements, picotements, sensations de brûlures etc.

Les symptômes se manifestant essentiellement pendant les périodes de repos, ils peuvent entraîner une insomnie et engendre fatigue et somnolence, la journée.

Les causes de ce syndrome sont inconnues bien que l’on sache qu’il s’agit d’un dysfonctionnement neurologique qui impliquerait un manque de dopamine dans le cerveau et la moelle épinière.

Quelques conseils pour essayer de le soulager naturellement :

  • Grâce à des massages des jambes pouvant faciliter la circulation sanguine.
  • Etirements, marche à pieds, vélo.
  • Faire une cure de fer, si vous avez une carence avérée.
  • Faire une cure de magnésium marin.
  • Consommer de la vitamine B9 pour favoriser la circulation de l’oxygène dans le sang.
  • L’homéopathie peut aussi vous aider (Causticum, Tarentula hispanica etc.).
  • Eviter l’alcool, la caféine et le tabac qui impactent le fonctionnement des nerfs et des muscles.

 Si ces quelques conseils ne suffisent pas à vous soulager suffisamment, n’hésitez pas à en parler à votre médecin qui pourra vous prescrire un traitement adapté.

Découvrir Fibromyalgie Magazine
Commandez le magazine

mag8

3 Comments

  • […] Le Syndrome des jambes sans repos est souvent associé à la fibromyalgie. Il peut être particulièrement handicapant dans la vie de tous les jours. C’est un trouble neurologique qui engendre un besoin impérieux de bouger les membres inférieurs dû à des fourmillements, picotements, sensations de brûlur  […]

  • Ce symptôme apparait surtout le soir au coucher ;
    sinon a longueur de journée je ne peux m’empêcher de secouer mes jambes ce qui agace beaucoup les personnes qui m’entourent.

  • Bouedo Blandine dit :

    Bonjour,
    Le syndrome des jambes sans repos se nomme également Akathisie, c’est un des effet secondaire bien connu des neuroleptiques. Il est décrit par les patients comme une impossibilité de rester en place, un besoin impérieux de bouger ou encore une sensation angoissante d’impatience dans les membres inférieurs entraînant des comportements de déambulation ou de piétinement.
    Elle n’est pas sensible aux anticholinergiques mais répond aux bétabloquants (ex. propranolol) ou aux benzodiazépines (ex. clonazépam).
    Les neuroleptiques de seconde génération provoquent moins d’akathisie que les neuroleptiques classiques sauf l’aripiprazole (Abilify*). En effet, s’il n’a quasiment pas d’effets extrapyramidaux, il est parmi la seconde génération celui le plus à risque d’induire une akathisie. http://www.soins-infirmiers.com/neuroleptique.php

    D’après le corps médical pour le syndrome des jambes sans repos, deux éléments semblent jouer un rôle important dans son déclenchement : l’insuffisance de fer dans l’organisme, avec ou sans anémie et le manque de dopamine (substance permettant la transmission de l’information entre les cellules du système nerveux) dans certaines régions du cerveau et de la moelle épinière. Perso je ne suis pas en manque de fer car j’ai une hyperferritinémie, reste le manque de dopamine ou des restes des neuroleptiques …Qui de l’œuf ou de la poule est arrivé en premier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + 2 =