medical-563427

Fibromyalgie : une étude pilote sur les bénéfices du coaching

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

medical-563427

Le but de cette étude était de tester l’hypothèse selon laquelle un coaching santé et bien-être (HWC,  health and wellness coaching ) sur les patientes souffrant de fibromyalgie se traduirait par une amélioration de leur qualité de vie et la réduction de soins médicaux.

Neuf sujets féminins atteints de fibromyalgie et diagnostiqués via les critères de l’American College of Rheumatology ont été étudiés.

Les patientes ont participé à des séances collectives menées par des médecins formés au coaching tous les deux mois durant les six premiers mois puis mensuellement le deuxième semestre.

Le questionnaire Fibromyalgia Impact Questionnaire (FIQR) a été utilisé pour mesurer la qualité de vie, et le Brief Pain Inventory-Short Form (BPI) a été utilisé pour mesurer l’intensité et le ressenti de la douleur des patientes avant le début du programme, après 6 mois et enfin après 12 mois de coaching,

L’ajout du programme de coaching HWC au traitement habituel des patientes a révélé un apport d’améliorations cliniquement significatif de leur qualité de vie et une réduction prononcée de l’utilisation des soins médicaux. Ces améliorations ne se produisent généralement pas spontanément chez les patients atteints de fibromyalgie.

Ceci suggère que ce programme mérite un examen plus approfondi sur davantage de patients.

 

Source :BMC Musculoskeletal Disorderssérie BMC – 2016 17 : 457 DOI: 10.1186 / s12891-016-1316-0

2 Comments

  • Jean-Michel Missègue-Delmas dit :

    Bonjour,

    Je suis moi même suis par une coach. Les effets sont pour moi indéniable et rapide, même si en ce moment je suis au creux de la vague.

    Bonne journée
    JMMD

  • ingrid dit :

    C’est clair que si j’avais quelqu’un qui me coachais ça m’aiderait un max. Livrée à moi même comme je le suis, sans soutien, paralysée par l’aboulie, je n’arrive à rien, je coule…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + 8 =