l'impact de la douleur chronique

Fibromyalgie – reconnaître et apprivoiser l’impact de la douleur

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

La fibromyalgie fait des ravages sur nos émotions. Être dans la douleur constante peut faire ressortir le pire en nous. Mais, croyez-le ou non, elle peut aussi faire ressortir le meilleur.

Certaines émotions déclenchées par notre douleur sont la peur, la colère, la tristesse, la dépression, l’anxiété, l’impuissance, le désespoir, ou un sentiment d’échec général.

Parfois, la dépression est une entité distincte de la fibromyalgie ; parfois, elle est le résultat de la douleur chronique, des limitations sévères, et / ou de la difficulté de faire le deuil de votre vie d’avant. La peur est une émotion terrifiante avec laquelle personne ne se sent à l’aise. Un certain nombre de craintes entrent en jeu, la peur de la non-guérison, la crainte du regard des autres face à la maladie, la peur d’être socialement isolé, parce que vous annulez parfois des plans à la dernière minute etc.

Parfois, nos peurs peuvent conduire à la colère également.

Il est donc encore plus important pour nous d’être réellement et honnêtement à l’écoute de nos émotions et de nos réactions afin de mieux les comprendre et de pouvoir revivre plus sereinement.

Si vous n’arrivez pas à le faire seul, des outils et spécialités peuvent vous aider à cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 8 =