mountain-1244132-light

Fibromyalgie – mon bien-etre devient une priorité

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

Dans une période où la maladie est en hyper présence dans notre quotidien, en période de crise intense, il semble important pour moi de rappeler que même si la maladie est là, je peux continuer d’avancer, difficilement avec des jours sans efforts mais aussi avec des périodes dans la journée où je vais pouvoir faire juste un peu mieux. Le petit pas qui peut me permettre de réaliser une légère transformation de mes croyances en prenant la décision d’aller de l’avant, de me focaliser sur le changement de ce qui ne me convient pas dans ma vie (ce qui peut être modifié), de prendre la décision d’avancer avec la maladie malgré son niveau, son degré d’importance, le niveau de ses crises, essayer de penser différemment d’avant.

En étant en pleine crise de fibromyalgie et de dystrophie cranio mandibulaire, il me parait essentiel de vous partager mes techniques et pensées qui vont me permettre de continuer d’avancer malgré les symptômes parfois trop présents pour simplement réfléchir. C’est pourquoi dans un moment pareil je vais commencer par prendre la décision que tous les symptômes ne m’empêcheront pas d’avancer vers mes objectifs de vie. Je n’y arriverai pas aussi vite mais j’y parviendrai quand même (croyance « positive »). Le développement de la prise de décision et des croyances « positives » va amener une prise de recul sur la situation actuelle, sur les difficultés du moment. Il va me permettre de développer du positif dans un instant de chaos physique et moral qui peut à tout moment me faire basculer dans une dépression difficile à surmonter.
Comment je peux développer mes croyances « positives » ?

Dans un premier temps, je viens à prendre un recul indispensable sur la situation que je traverse : – Oui je suis en pleine crise mais j’arrive encore à marcher – Oui je souffre davantage mais je peux encore recevoir mes amis, la famille et partager des moments avec eux – Oui j’ai beaucoup de mal à me penser capable et de faire confiance en l’avenir mais j’essaye au moins 5 minutes par jour de penser à une chose qui va me redonner le sourire, me faire plaisir et me permettre de ne plus trop penser à la souffrance de la journée.

Parfois la période que nous traversons, pour les malades qui ont une fibromyalgie qui fonctionne par crise, va entièrement diriger notre quotidien et sans un effort même minime de notre part, pour améliorer notre bien être sur un laps de temps ultra court, elle finira par prendre le dessus et nous fera plonger dans un quotidien douloureux et fatiguant sans nous permettre de mieux ressentir le message que veut nous faire passer notre corps.

[…]


Lire la suite sur Fibromyalgie Magazine N°7
– Parution Janvier –
Commandez le magazine

mag7

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 4 =