dna-1811955_1920

Fibromyalgie – l’ADN et les douleurs chroniques

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

Les scientifiques du King College de Londres ont découvert un lien entre les altérations spécifiques dans l’ ADN (appelé épigénétique) et des douleurs articulaires chroniques généralisées, l’ un des principaux symptômes de la fibromyalgie.

L’épigénétique correspond aux changements causés par des modifications dans l’expression des gènes. Les chercheurs estiment que leurs résultats aideront les scientifiques à travers le monde de développer un test de diagnostic sanguin pour la fibromyalgie. L’étude a été financée par Arthritis Research UK.

“La fibromyalgie est influencée par des facteurs génétiques, mais il y a de nombreuses étapes complexes entre gènes et maladie. Identifier les liens épigénétiques est un grand pas en avant,”Frances Williams, l’ un des auteurs de l’étude, a déclaré dans un communiqué de presse. “En outre, les résultats seront utilisés dans les recherches futures concernant la fibromyalgie ainsi que d’ autres syndromes de douleur chronique, comme le syndrome du côlon irritable.”

Les chercheurs ont utilisé des jumeaux pour déterminer si le motif de marques sur l’ADN (appelé méthylation de l’ADN, un mécanisme épigénétique) pourrait affecter l’activité des gènes en ce qui concerne la production de protéines particulières.

Les chercheurs ont trouvé trois gènes avec des motifs distincts de méthylation de l’ADN chez les personnes avec et sans douleur chronique généralisée.

Les résultats préliminaires pointent vers la suggestion que les patients souffrant de douleur chronique généralisée peuvent avoir différents modèles de méthylation dans leur ADN, et que cela pourrait être en train de modifier l’activité de certains gènes, ce qui provoque la condition de douleur chronique en premier lieu.

“Il y a des millions de personnes au Royaume-Uni qui vivent avec la douleur de la fibromyalgie», a déclaré Stephen Simpson, directeur de recherche sur l’arthrite au Royaume-Uni. «Cette recherche est une étape importante dans notre compréhension de la façon dont les différences épigénétiques entre les individus peuvent influencer notre probabilité de développer la fibromyalgie et de la douleur musculo-squelettique chronique généralisée.”

«Depuis trop longtemps, les gens souffrant de fibromyalgie luttent pour obtenir un diagnostic pour leurs symptômes douloureux. Cette recherche contribuera à ouvrir la voie à une meilleure compréhension sur la gestion et le traitement des douleurs chroniques », a déclaré Simpson.

Sources : Andrea Burri , Zoya Marinova, Mark D. Robinson, Brigitte Kühnel, Melanie Waldenberger, Simone Wahl, Sonja Kunze, Christian Gieger, Gregory Livshits, Frances Williams – Conceptualisation: AB. Analyse formelle: AB ZM BK MW MR. acquisition de financement: FW. Investigation: AB FW. Méthodologie: AB ZM. Administration du projet: AB. Supervision: FW GL. Validation: BK MW SW SK CG. Visualisation: ZM. Rédaction – projet original: AB ZM. Rédaction – révision et édition: AB ZM MR BK MW SW SK CG.

5 Comments

  • D Céline dit :

    J’espère que ces recherches vont être positives, lex autorités françaises n’auront alors, plus de justifications pour dire que la fibro n’est qu’un mythe !!! Ou mieux une maladie de fainéants ! ! !

  • Une avancée dans la compréhension de la fibromyalgie , maladie incompréhensible pour beaucoup ,imaginaire pour certain(e)s mais bien réelle pour celles et ceux qui l’ont et qui souffrent 24h sur /24 ! Et ça ne vient pas de la France cette recherche puisque l’état français renie cette maladie pour l’instant et pourtant la france fait partie de l’europe qui elle fait de la recherche ! Et cette étude vient de l’Angleterre qui ne fait plus partie de l’Europe! Merci messieurs les chercheurs anglais! Souhaitons que votre découverte fasse faire un bond à la recherche mondiale afin de trouver une solution et un traitement contre la fibromyalgie et ses douleurs insupportables car c’est tout le temps !!! Il faut savoir que des gens se suicident à cause de ça ! Ça ne semble pas interpeller nos dirigeants français ! Je ne souhaite cette horrible maladie à personne car on ne peut quasimment plus rien faire!

  • Merci à tous ces chercheurs pour leurs travaux. La fibromyalgie est une maladie handicapante. Elle devrait être reconnue enfin dans ce pays et les malades mieux soignés et mieux suivis. Merci à tous les médecins et spécialistes qui, aujourd’hui, ne nous prennent pas pour des malades imaginaire. Comme les disent certains malades bien touchés, comme moi, le suicide est notre seule délivrance aujourd’hui. Merci à tous ceux et celles qui travaillent pour nous aider, nous soulager. Nous comptons sur vous. Vous êtes notre dernier espoir pour revivre enfin.

  • Carteret dit :

    Je tiens à remercier tous les laboratoires et chercheurs à concentrer leurs recherche sur cette maladie
    Malheureusement la France ne fait aucun effort pour cette maladie
    Merci de me tenir informé sur toutes les recherches et les évolutions de la fibromyalgie

  • Piras dit :

    Je n’arrive plus à marcher tant je souffre les douleur me prennent tout le corps et je ne sais plus que faire je ne connais aucun médecin susceptible de me prendre en charge pourriez-vous me conseiller? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + 8 =