fibromyalgie grossesse

Fibromyalgie & Grossesse en 10 questions

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

Environ 80% des personnes atteintes de Fibromyalgie sont des femmes et la plupart d’entre elles sont en âge de procréer ; il est donc tout à fait normal que dans leurs projets se trouve celui d’avoir un enfant !

Malgré leur désir de tomber enceinte, les femmes fibromyalgiques font face à de nombreux doutes et craintes au moment de cette prise de décision. Leurs principales craintes sont que leurs symptômes s’aggravent, qu’elles doivent arrêter leur traitement pendant la grossesse et l’allaitement, que la douleur à l’accouchement soit insupportable, que leur maladie puisse nuire à leur bébé, etc…

Fibromyalgie Magazine 4 - CouvSi tel est votre cas, sachez que votre maladie ne doit pas devenir un obstacle pour profiter sainement d’une grossesse. C’est un défi, mais vous seule pouvez évaluer si cela en vaut la peine ou non !

Voici des réponses à certaines questions que vous pourriez vous poser au sujet de la grossesse en étant fibromyalgique :

  1. La grossesse va-t-elle empirer mes symptômes de la Fibromyalgie ?

Il existe deux théories contraires sur l’évolution des symptômes de la Fibromyalgie pendant la grossesse : l’une indique que les symptômes empirent et l’autre qu’ils s’améliorent.

En réalité, il y a eu peu de recherches pour appuyer ces théories, et les Études qui ont été faites se sont basées sur trop peu de femmes pour qu’on puisse considérer les résultats comme fiables. Ainsi, d’après une Étude menée en Norvège en 1996 et une autre menée par l’Université Temple (Philadelphie, U.S.A.) en 2005, les symptômes tels que la douleur, la raideur et la fatigue augmenteraient pendant la grossesse, en particulier au cours du troisième trimestre.

Mais, de nombreux témoignages de patientes (que vous pourrez trouver sur internet) et certains médecins soutiennent que les symptômes de la Fibromyalgie tendent à s’améliorer (voire même à disparaître) pendant la grossesse !

Cette amélioration pendant la grossesse s’expliquerait par :

  • Une libération importante de l’hormone relaxine (hormone de grossesse produite par ovaires, le tissu mammaire et le placenta) qui permet de préparer les tissus pour faciliter l’accouchement et qui détend les ligaments du corps, les muscles, les cartilages et le col de l’utérus.
  • Une libération de grandes quantités d’hormones de croissance (hormone défaillante chez les personnes atteintes de Fibromyalgie), qui ont le pouvoir de réparer et restaurer les muscles et les tissus endommagés dans la vie quotidienne.
  • Une augmentation de la sérotonine et de cortisol, ce qui contribue à inhiber la réponse et la perception de la douleur.
  1. Dois-je interrompre mes médicaments pendant la grossesse ?

Il n’est pas forcément nécessaire d’arrêter votre traitement pendant la grossesse et l’allaitement. Il existe certains médicaments qui aident à soulager la douleur et qui, s’ils sont utilisés de manière adéquate, présentent très peu de risques de développer des malformations congénitales du bébé.

Bien que de nombreuses femmes aient vécu une grossesse saine et aient donné naissance à des bébés en bonne santé en prenant des médicaments, vous devriez garder à l’esprit qu’à ce jour il n’y a pas de médicaments pour la Fibromyalgie qui soient à 100% sûrs pour être utilisés pendant la grossesse.

Le fait d’arrêter de prendre vos médicaments ou non est une décision à prendre avec votre médecin. Il est le seul à pouvoir changer vos médicaments ou à en diminuer les dosages. Mais vous devez également penser à ce qui serait le mieux pour vous !

  1. Puis-je remplacer mes médicaments par des remèdes naturels ?

Certaines femmes croient (à tort) qu’elles peuvent se traiter pendant la grossesse avec des herbes ou des suppléments car ils sont « naturels ». Il faut savoir que beaucoup de ces produits […]

Cliquez ici et découvrez Fibromyalgie Magazine N°4

Fibromyalgie Magazine 4 - Couv

 

4 Comments

  • Elodie dit :

    J’ai eu ma petite puce l’année dernière et à partir de la fin du 3ème mois jusqu’à la fin du mois qui a suivi mon accouchement je n’ai plus ressenti de douleur. Par contre, un mois jour pour jour après mon accouchement, je me suis réveillée croyant ne jamais pouvoir me lever…

    • Stéphanie dit :

      Moi non. Au contraire, ça a empiré pendant ma grossesse 😞

    • Delaurat dit :

      Bjr c ma crainte effectivement si ns décidions mon mari et moi d avoir un bébé. ..De ne pas être capable de gérer la suite. .. comment faites vous?
      Courage en tt cas vs êtes méritante. . Bizzz. Cathy

  • titi dit :

    pendant ma grossesse mes douleurs ont augmenté je dormais très mal .j’étais épuisé et pourtant la douleur m’empêchait de dormir!
    je n’ai jamais su arrêter complètement les antalgiques.certes j’ai diminué pour le bien de bébé la douleur était tjrs présente mais c’était supportable!
    puis après l’accouchement plus de douleurs mais elles ont réapparu très vite quelques mois plus tard!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 + 3 =