fibromyalgie-et-hypothyroidie-auto-immune

FIBROMYALGIE ET HYPOTHYROÏDIE AUTO-IMMUNE

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

fibromyalgie-et-hypothyroidie-auto-immune

L’étude porte sur la prévalence de l’hypothyroïdie auto-immune chez 207 patients atteints de fibromyalgie. La thyroïde auto-immune se manifeste le plus souvent par l’apparition d’un goitre, sauf dans un cas spécial, la thyroïdite atrophique, où au contraire elle rapetisse. Au stade initial la destruction des cellules thyroïdiennes déclenche une libération d’hormones thyroïdiennes.

Les symptômes sont ceux d’une hyperthyroïdie parmi lesquels :  tachycardie, diarrhées, troubles de l’humeur, tremblements, sueurs et une fonte musculaire.

Les taux de la TSH (hormone chargée de stimuler la sécrétion des hormones thyroïdiennes), des anticorps anti-thyroperoxydase (auto-anticorps s’attaquant à une enzyme nécessaire à la synthèse des hormones thyroïdiennes), des anticorps anti-thyroglobuline (TgAb) et des anticorps anti récepteur de la TSH (TRAK – TRAb) furent mesurés et comparés à un groupe témoin en parfaite santé.

La thyroglobuline est une protéine composée d’iode  servant à fabriquer et à stocker des hormones thyroïdiennes. Elle est véhiculée par le sang. Quand son taux est trop élevé, l’organisme fabrique des anticorps anti-thyroglobuline permettant d’éviter l’hyperthyroïdie et ses symptômes. Mais quand le taux de ces anticorps est trop haut, on peut être en présence d’hypothyroïdie auto-immune .

Comparativement au groupe témoin, les médecins ont constaté une prévalence élevée de troubles de la thyroïde chez les 207 patients atteints de fibromyalgie. Les anticorps anti récepteur de la TSH (TRAb) était particulièrement important chez ces patients.

Une étude plus poussée est nécessaire pour évaluer les changements dans la fonction thyroïdienne chez les patients atteints de fibromyalgie.

Source : Juntendo University Graduate School of Medicine, Tokyo, Japon.

3 Comments

  • PITTEMAN dit :

    Ayant été opérée à 2 reprises d’une hypothiroïdite auto-immune (en 1996 ablation d’une moitié, 2014 ablation de l’autre moitié qui était très atrophiée suite à des petites tumeurs…) on m’a diagnostiquée une fibromyalgie en novembre 2015 . Depuis les douleurs sont de plus en plus dispersées et de plus en plus fortes malgré tous les traitements . Alors si quelqu’un est dans mon cas, et a trouvé un “remède” contre ces fichues douleurs, qu’il (ou elle) me tienne au courant. Merci

    • blanchard dit :

      il existe des associations pour les fibromyalgies renseigne toi auprès d’eux c’est là que tu auras le plus de renseignements

    • sylvie marino dit :

      et moi cest pour linstant de la vitamine c ca gele les douleur tua des douleur mais tu les sens beaucoup moins je reve daller en farnce je souffre ici encore plus lhiver de 4 mois que je dois subir sos aider moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + 8 =