silhouette-1923656_960_720

Fibromyalgie – Avoir une vie de famille

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

La fibromyalgie peut nous voler des moments précieux avec nos enfants et notre famille.

Il est alors essentiel d’apprendre à redéfinir ses priorités dans la vie, en tenant compte de là où on en est, physiquement et psychologiquement. L’accepter n’est pas une mince affaire…

Prévoir un planning des tâches quotidiennes devient aussi, primordial. Il est indispensable d’essayer de doser ses efforts dans la journée et de bien les répartir pour garder suffisamment de forces et d’énergie afin d’être présent aussi pour des moments privilégiés en famille. Sollicitez de l’aide de votre conjoint et de vos enfants pour arriver à cela.

Il faut apprendre à être honnête avec soi-même et sa famille. Il est préférable d’être honnête quant à son état physique et émotionnel, et ne pas laisser place à de fausses attentes ou des non-dits. Être honnête permet aux enfants et à votre conjoint, de mieux comprendre et appréhender la maladie et d’exprimer leurs frustrations.

Tenir un journal pour ses enfants et son conjoint peut être une bonne idée. L’utilisation d’un journal permet de communiquer des choses que nous pouvons être incapables de leur dire par exemple.

L’un des aspects les plus difficiles est également de gérer le traitement et ses effets secondaires, un équilibre difficile à trouver, mais pourtant indispensable pour ne pas perdre pied.

Chacun souhaite être le meilleur parent possible avec ses enfants. Mais vivre avec la douleur empêche d’être le parent que l’on était avant la maladie et nous oblige à nous adapter.

Votre cocon familial doit être source d’amour et de soutien pour que vous puissiez y arriver

Découvrir Fibromyalgie Magazine
Commandez le magazine

mag8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + 5 =