sunrise-1583304

Fibromyalgie – Être avant de faire

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

« Nous devons incarner le changement que nous voudrions voir dans le monde » Gandhi

Revivre était le titre d’un livre de Guy Corneau, l’espoir et la bientraitance n’auront jamais quittés ce grand homme qui nous laisse d’innombrable raison de continuer d’espérer, pour lui comme pour nous, continuons d’avançcers et autorisons nous l’espoir qu’un jour nous aurons avancé contre la maladie jusqu’à atteindre la victoire.

Dans notre société où produire est devenu plus important que d’incarner la personne que nous souhaitons être, dans laquelle une fois cassé ou brisé, nous jetons plutôt que de réparer, il semble important d’aborder la question du retour aux priorités de l’interrogation humaine, comment être au lieu de faire ?

Nous sommes avant d’être des personnes atteintes de fibromyalgie, des êtres humains dotés de sentiments, de pensées et de mécanismes conscients et inconscients qui vont parfois demander à être davantage écoutés avant d’être ignorés.

Le « faire humain » est l’idée de l’image que nous projetons vers l’extérieur et qui parfois vient percuter notre véritable image pour devenir notre propre vérité. Nous incarnons au final l’image que nous avions construite pour le monde extérieur, par protection parfois, par obligation sociétale souvent. Il est à mon sens devenu regrettable d’arriver au stade où nous occultons les efforts fournis sur le plan humain au bénéfice de la chose matérielle (image, consommation, manipulation de l’autre etc…).

C’est en ce sens que je vous propose de vous poser avec un stylo et d’écrire sur une feuille blanche, vos propres réponses aux interrogations suivantes :

– Que mettriez-vous après le début de phrase « je suis… » ?
– Comment souhaiteriez-vous incarner « l’être humain » plutôt que le « faire humain » imposé par la société actuelle ?
La fibromyalgie nous renferme parfois durement dans un système de
projection d’images négatives qui va au final nous priver de tous les bons côtés de notre évolution (voir l’autre autour être là pour nous, ne plus voir les choses positives qui se déroulent dans notre entourage…)
– Que feriez-vous pour contrer ce système de pensées qui va contribuer à notre isolement ?[…]

Découvrir Fibromyalgie Magazine
Commandez le magazine

mag8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + 9 =