notes-514998_1920

Dossier – Comment remplir votre dossier MDPH ?

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterDigg thisPin on PinterestShare on LinkedIn

Le dossier MDPH est constitué du Cerfa 13788*01 et du certificat médical à joindre.

Les éléments les plus importants de votre dossier sont le certificat médical et la partie projet de vie.

Le certificat médical

Le certificat médical est un formulaire de quatre pages à remplir par votre médecin. Il faut bien évidemment, y apporter le plus grand soin car il servira de pièce justificative à votre demande d’allocation.

Les éléments du certificat médical

  • Pathologie principale à l’origine du handicap et les autres pathologies associées,
  • Histoire et évolution des pathologies invalidantes (origines, circonstances, antécédents médicaux etc.),
  • Description clinique actuelle des symptômes des répercussions de vos pathologies sur votre état général,
  • Traitements, prises en charges thérapeutiques,
  • Retentissement fonctionnel et relationnel.

Il faut être le plus précis, et détailler le plus possible les différents points du certificat médical, afin que la commission ait un maximum d’éléments en sa possession pour évaluer et attribuer votre taux d’incapacité.

Les points nécessitant une attention toute particulière

  • Description clinique actuelle des symptômes des répercussions de vos pathologies sur votre état général,
  • Traitements, prises en charges thérapeutiques,
  • Retentissement fonctionnel et relationnel.

Pour en savoir plus :


maquette 1ere_webzine fibro maquette 1erejpg_Page1 Fibromyalgie Magazine N°1


13 Comments

  • benard sylvie dit :

    Suis très intéressée par le magazine. Comment dois je faire pour le recevoir? Je dois justement refaire un dossier mdph…..
    Merci

  • Bernadette dit :

    Et le reste ?

    Comment faire pour remplir la partie “projet de vie” ? (page 4/8)

    Que faut-il indiquer, développer ?

    On me dit que c’est pour les personnes très lourdement handicapées qui ont besoin d’ergothérapeutes, mais la vérité c’est que ne sais pas du tout ce qu’il faut dire, parce que “EXPRIMER LIBREMENT VOS ATTENTES”, cela reste nébuleux.

    Merci !!

  • Bernadette dit :

    Quelles pièces exactes faut-il joindre à notre dossier ?

    Merciiiiiiiiiiiiiiiii

  • GAUDEFROY dit :

    Je n’ai pas fait cette démarche, j’ai du changer d’emploi à cause de la fibromyalgie mais devant le manque d’aide de la mon entreprise à ce moment là (plus de 100000 salariés). J’ai laissé beaucoup d’énergie à ça et j’ai eu à me débrouiller pour me former à ce job totalement différent de l’ancien….et depuis peu, j’ai changer de responsable hiérarchique, qui remet en cause tous les accords que j’avais conclu avec l’ancien me permettant de rendre mon job plus facile à gérer….malgré plusieurs discutions et explications sur la pathologie et les conséquences qu’elle engendre, ce dernier a un comportement totalement inadapté et actuellement je suis à la limite de l’épuisement….suis en arrêt depuis quelques jours et il m’a appelé pour me faire des leçons de moral et autres reproches et le lendemain, j’apprend que je vais être contrôlé par un médecin( Il donne l’impression de vouloir me pousser vers la sortie….) Je sais je m’éloigne du sujet mais en fait, je souhaite savoir si le fait d’être reconnu RQTH peut m’aider à sortir de cette situation car petit à petit, ça me pourrit la vie et ça amplifie les symptômes de la maladie qui de fait devient compliquée à gérer( Je pense que la réponse est hélàs négative mais on ne sait jamais)….Ou, si vous avez d’autre idées ou votre propre expérience d’une situation identique, merci laisser un petit message….bon courage à tous.

    • Lemoine dit :

      En théorie une reconnaissance RQTH permet effectivement de forcer l’employeur à adapter le post, les horaires, les pauses, etc… Le cas échéant si il y a reconnaissance RQTH et que l’employeur ne joue pas le jeu, les prud’hommes peuvent être une solution.

  • theriault dit :

    moi aussi j ai vecu une situation semblable,et finallement j ai perdu mon emploie.j ai du me battre pour avoir une pention resonnable pour couvrire mes medicaments ,mon logement et ect……………cette maladie est pas evident.

    • gonzalez dit :

      Bonjour je me permets de vous écrire pour connaître les démarches effectuées pour être en partie reconnue. Atteinte depuis 13 ans je suis au r s a eu le ne m’en sors plus j’ai de gros soucis de déplacement et je souhaiterai être reconnue un minimum Merci de votre réponse. Madame gonzalez

  • sylvie dit :

    bonjour; je n’en peux plus ! la douleur s’est installée et ne part plus. Je baisse les bras. Je recherche des bonnes adresses en Bretagne. Si tu pouviez m’aider.Par avance merci

    • Famin ana dit :

      bonjour, j’ai moi aussi la fibromyalgie. je suis dans le Finistère sud. j’ai la chance d’avoir un superbe médecin généraliste qui ma dirigé dirigé au CRRF de Trestel au Trevoux-Treguinec 22660 en côte d’Armor. secrétariat: 02.96.05.64.20 je suis suivie par le docteur BARON. si cela peut vous aider. ce docteur fait partie de ceux qui ont aidé à la découverte de la maladie en 1992 je met 2h30 pour aller à chaque RDV de chez moi mais pour rien au monde je changerai. si vous êtes ensemble Bretagne regardez le temps de trajet ou vous pouvez les contacter pour avoir plus d’info. c’est pour cela que je vous ai mis toute les coordonnées.
      bon courage à vous

  • GT dit :

    Bonjour,
    je souhaite savoir si une éventuelle reconnaissance RQTH pour la fibromyalgie peut permettre d’aménager son temps de travail, dans le sens d’une diminution du temps de travail hebdomadaire ?
    Si cette option est possible, entraine -t-elle une baisse de salaire comme un temps partiel classique ou est-il envisageable de percevoir une complément financier même partiel?
    Pour ma part, il me semble qu’en ne travaillant que 4 jours/semaine, cela m’amène un plus concernant le confort de vie, une possibilité supplémentaire de respirer….
    Cela fait environ 15 ans que je travaille avec les inconvénients de la fibromyalgie et plus j’avance, plus je m’use et bien entendu, ça a parfois des répercussions sur la rapidité et la qualité de mon travail….et comme en plus, au travail, nous sommes de plus en plus pressurisés, ça devient très pénible et à la longue démotivant. Le travail devient pour moi le plus gros générateur de l’inconfort des effets de la pathologie.

    Enfin, plus largement je souhaite avoir des témoignages de personnes qui travaillent à temps partiel pour savoir si ça aide ou pas?

    Merci d’avance.
    Bonne année 2016 à tous.

  • Chantalzemma@gmail.com dit :

    Bonjour ,jai ete reclasser suite a ma fibro depuis 2007 ,et depuis je galère on ma fait faire des ta de formations ,administrative cars j’aittais en technique, jai pleuré pendans des jour et des jours cars je ny arrivait pas ,maintenant que je suis a peut pres au point ,et ben jai 60 ans je pensait pouvoir partir a la retraite mais vue mes arrêt malladie fréquent,jai perdue des trimestres jai donc encore 2 ans a travaillé comment je ne sais pas ,je suis tellement fatigué ,,jai une rqth mais qui ne sert a pas grand chosse,je voudrais me mettre en longue maladie mais on me dit que je vais perdre sur mon traitement donc je ne sait pas comment faire je suis suivie au service anti douleur de l’hopital neurologiques de lyon ou jai un traitement de ketamine tous les trois mois je rentre u e journee ou jai une perfusion de 3 heure, sa calme un peut les douleurs, mais sa ne change rien a la fatigue voila mon quotidien courage a tous chantal

  • Darosa dit :

    Je suis atteinte de fibromialgie et suis totalement perdue, j’ai fait une demande auprès de la Mdph et depuis rien , plus de 10 mois d’attente … Un conseil serait le bien venu .. merci et bon courage à tous.

  • Thissen anne dit :

    il y a 17 ans et encore récemment, il fallait passer par des formules telles ” Folie par la Douleur” et autre car ceux portant nominativement FIBROMYALGIE OU maladie de LYME DEVAIENT ( ordre des directions) ne même pas entrer dans le système mais mis à la poubelle immédiatement ! Ce n’est pas remplir le dossier qui pose tant problème, mais nommer le Mal SANS le. nommer . Appel à témoignages ! la COTOREP d’Alors m’avait dit ” pour nous un Handicapé est une Bonne. Jambe Coupée OU un Bon Bras Arraché!” (sic)
    Je vis seule, sans. aide, ménage, courses, hygiène , Je ne demande QUE des bras, la possibilité de me rendre sur les lieux de traitement ….Pommicalement votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + 5 =